Surnutrition

Sommaire :
  1. Introduction
  2. Origine
  3. Les deux types d'obésité
  4. Les chiffres
  5. Les différentes manières de calculer l"'obésité"
  6. L'obésité et les maladies qu'elle engendre
  7. Comment faire pour sortir de l'obésité ?


Introduction : définition de l'obésité


L'obésité se définit comme un état caractérisé par un excès de masse adipeuse réparti de façon généralisée dans les diverses zones grasses de l'organisme. Cela peut entraîner de graves inconvénients pour la santé. L'augmentation de l'obésité est due à la modification de notre mode de vie, en effet les médias nous poussent à consommer des produits de plus en plus en riches en glucides. Les grignotages se multiplient surtout chez les adolescents, ceci peut s'expliquer par une augmentation due au stress et de manière générale une "mauvaise hygiène de vie".

De plus l'évolution des nouvelles technologies apporte des facilités mais entraîne aussi une diminution de la dépense énergétique, ce qui favorise l'implantation des graisses. Les graisses (lipides), comme les sucres (glucides), servent à stocker l'énergie dans le corps. Les sucres fournissent une énergie utilisable rapidement, les graisses permettent de stocker beaucoup d'énergie dans peu d'espace ; en fait, c'est 95 % de l'énergie qui est stockée sous forme de graisse : si toute l'énergie était stockée sous forme de sucre, nous pèserions 800 kg !


La graisse est stockée dans des cellules appelées lipocytes ou adipocytes. On distingue deux situations :
La fréquence actuelle du surpoids et en particulier de l'obésité est telle qu'ils remplacent progressivement les problèmes plus traditionnels de santé publique, comme les maladies infectieuses, parmi les facteurs les plus significatifs d'altération de l'état de santé. L'obésité est donc une maladie qui touche de plus en plus de monde et surtout de plus en plus jeunes, en effet les enfants sont les premières victimes de l'obésité, ceci est inquiétant et demande réflexion pour essayer de lutter contre cette épidémie qui entraîne une discrimination sociale démontrée. Pour parler de la surnutrition nous aurions pu choisir de parler de la surcharge pondéral, mais nous avons préféré nous appuyer sur l'obésité car c'est un phénomène en pleine expansion et qui est beaucoup plus grave que ne l'est la surcharge pondéral.

L'obésité peut engendrer de ne nombreux problèmes sociaux :


L'obésité est donc une maladie à part entière et peu connue de chacun dont la cause est souvent due à une malnutrition.



Retour en haut de la page

Origine

En général, on peut dire que les personnes obèses mangent trop.
Mais ce n'est pas toujours le cas, et certaines d'entre elles mangent même relativement peu ; inversement, on voit des maigres qui ingèrent quotidiennement des rations caloriques très élevées. On peut en partie expliquer la prise de poids par les différences d'activités physiques mais cela n'explique pas tout.
En effet il faut reconnaître qu'il existe une certaine inégalité en ce qui concerne la prise de poids. Certaines personnes "profitent" plus de la nourriture que d'autres. Des études récentes sur des obèses ont montré que la vue de la nourriture chez eux a un effet différent et déclenche des phénomènes hormonaux et métaboliques très rapides qui peuvent conduire à une prise de poids. Certains médecins ont expliqué que cette inégalité de poids était due aux gènes. Certains pensent plutôt que le trouble se situe au moment de la digestion, que certains ne produisent pas assez de chaleur.

Cela ajouté au manque d'activité physique explique que l'obésité est de plus en plus répandue. Mais attention ces facteurs ne sont pas les seuls qui peuvent engendrer la prise de poids et "l'arrivée" de l'obésité.

En effet chez certaines personnes la prise de poids est aussi due :


Retour en haut de la page

Les deux types d'obésité

On peut répertorier deux types d'obésité différents. Tout d'abord on parle d'obésité gynoïde quand l'excès de graisse se situe principalement au niveau des cuisses comme c'est habituellement le cas chez les femmes. Ensuite on parle aussi d'obésité androïde ou abdominale quand les dépôts de graisses sont principalement au niveau du ventre comme cela est souvent le cas chez l'homme.



La nourriture traditionnelle supplantée par les aliments industriels



Depuis de nombreuses années les habitudes alimentaires ont beaucoup changé avec la consommation de plus en plus intensive d'aliments industriels riches en graisses, trop salés, trop sucrés. Ces aliments tout prêts ont séduit de nombreux citadins car ils sont moins chères et incitent au grignotage. Aux fibres de céréales, aux racines et tubercules mijotés en famille ont succédé les lipides, les acides gras saturés, les sucres ajoutés concoctés dans les fourneaux de l'agro-alimentaire.

Une autre chose joue un rôle non négligeable dans l'obésité c'est : le manque d'activité physique. La consistance et la texture des aliments sont des éléments importants d'appréciation sur lesquels les producteurs et les fabricants cherchent à influer pour proposer les meilleurs caractéristiques possibles aux consommateurs. En effet les producteurs cherchent en permanence a nous faire apprécier leur produit a différents niveau : l'odorat, le goût, le toucher, la vue.


Retour en haut de la page

Les chiffres

Selon l'organisation mondiale de la santé, le monde comptait 200 millions d'obèses en 1995, ce nombre est passé à 300 millions en août 2003. Cette épidémie ne concerne pas comme on pourrait le penser seulement les pays industrialisés mais en réalité le démon du surpoids n'épargne aucunement les pays en voie de développement où les chiffres ne cessent d'augmenter.
En voici quelques exemple :

Cliquez ici pour être dirigé sur un site où vous pourrez voir la répartition de l'obésité dans le monde à travers plusieurs cartes.


Retour en haut de la page

Les différentes manières de calculer "l'obésité"

Aujourd'hui on utilise principalement deux calculs pour savoir si une personne est obèse ou non. Pour définir l'obésité on utilise le plus souvent l'indice de masse corporelle dont l'abréviation est IMC, égal au rapport du poids (en kg) sur le carré de la taille (en mètres). Pour ce calcul qu'il faut effectuer avec les mensurations d'un adulte on classe les résultats en quatre parties :


L'autre manière de calculer est moins précise mais elle nous permet de connaître le poids idéal d'une personne suivant sa taille et son sexe.

Le calcul à effectuer pour connaître son poids idéal est le suivant :



Retour en haut de la page

L'obésité et les maladies qu'elle engendre

On considère qu'il y a obésité lorsque le tour de taille en supérieur a 90 cm chez la femme et 100 cm chez l'homme. A ce moment on se retrouve chez des sujets obèses qui risque se nombreuses maladies comme : le diabète de type 2 (DNID), l'hypertension artérielle, la maladie coronarienne, des anomalies respiratoires, de l'arthrose aux genoux.
Ces maladies sont des maladies que l'on peut classer dans le domaine des troubles physiques mais pour les obèses ce domaine n'est pas le seul touché. En effet les sujets ont souvent des problèmes à d'autres niveaux tout aussi graves.
Premièrement au niveau psychologique car de nombreux sujets tombent en dépression à cause de l'obésité. Deuxièmement dans le domaine social, effectivement les personnes obèses sont souvent discriminées et elles sont obligées de s'isoler. Ces deux derniers domaines même s'ils sont moins graves pour la santé n'en restent pas moins des gros problèmes de la société actuelle.


Retour en haut de la page

Comment faire pour sortir de l'obésité ?



Pour sortir de l'obésité la principale chose à faire est de régulariser le rythme alimentaire et de réduire les apports énergétiques, en restreignant les aliments les plus denses en énergie. Un autre facteur important peut permettre de se séparer de cette maladie, c'est la reprise d'une activité physique régulière d'intensité modérée.
Le soutien psychologique de la famille et des amis par exemple fait aussi parti intégrante de la prise en charge de l'obésité. Une maladie que l'on peut qualifier de "syndrôme de mauvaise adaptation à notre environnement" et dont il est très difficile de sortir. Dans certains cas il est aussi nécessaire de suivre des régimes, suivis par un médecin, ce qui permet de manger un peu de tout.

Pour sortir de l'obésité il faut aussi une dernière chose certainement la plus dure à obtenir : avoir confiance par rapport au regard de la société qui nous entoure.


Retour en haut de la page